Un journaliste à la peine victime d'un ransonware

(0 comments)

Sacha a reçu cette copie d'écran d'un journaliste.

Son PC Windows a été victime d'un ransonware. Il ne peut pas accéder à ses données avant d'avoir versé une rançon aux individus qui ont chiffré son disque.

Cette personne a dû cliquer sur un lien dans un courriel et sans s'en rendre compte, il a installé un programme averti d'une faille de sécurité de windows qui lui a permis d'effectuer des tâches d'administration de sa machine.

Des milliers de gens et d'entreprises sont victimes des ransonwares, elles ne clament pas sur les toits tant elles ne sont pas fiers de s'être "fait avoir". C'est un business qui rapport très gros.

Une manière radicale de s'en protéger est d'utiliser un système d'exploitation peu utilisé qui n'est pas "rentable" pour ces opérations malveillantes. Que ce système soit maintenu par une très large communauté d'informaticiens partageant une éthique professionnelle plutôt que par des salariés soumis aux cartels monopolistes de l'hyper-capitalisme est aussi une manière de se tenir éloigner de ces horreurs.

C'est ce qu'a entrepris depuis presque 30 ans la communauté du logiciel libre. Donc il faut faire passer le message, mieux mettre en place une stratégie et des moyens pour aider les gens autour de nous à s'affranchir des logiciels privatifs.

Commentaires

Pas de commentaires actuellement

Nouveau commentaire

requis

requis (non publié)

optionnel

requis