Questions fréquentes

Nous n'offrons effectivement pas le triple play, nous fournissons juste une connexion à Internet. Cela n'empêche pas d'utiliser des services de téléphonie tels qu'OVH, puisqu Internet peut de toutes façons tout transporter. Internet suffit mais doit être de bonne qualité et sans parti pris, donc juste du vrai Internet.

Nos tarifs ADSL restent assez proches sans êtres moindres, essentiellement car nous utilisons au final l'infrastructure ADSL de SFR ou Orange qui ne font pas vraiment de prix commercial à leurs propres concurrents :). La différence par contre, c'est que vous avez du vrai Internet, sans service superflu.

Pour les personnes à revenus réduits nous proposons des tarifs préférentiels, qui nous coûtent un peu d'argent.

Enfin, il est possible de s'abonner juste à un VPN chez Aquilenet, que l'on peut alors faire tourner par-dessus un abonnement Internet quelconque. Voir la page VPN pour plus d'informations.

En effet, cela coûte de mettre en service une ligne ADSL : un technicien doit se déplacer dans le NRA pour brancher votre ligne téléphonique sur le port d'un DSLAM (wikipedia). Et ça coûterait encore plus cher à maintenir si c'était automatisé.

La plupart des FAI commerciaux, pour plus facilement attraper leurs clients, transforment ces frais d'accès en frais de résiliations. C'est un mensonge: résilier, ça ne coûte presque rien. Et si le client ne fait pas attention qu'il devra payer les frais de résiliation, tant pis pour lui...

D'autres FAI commerciaux transforment ces frais d'accès en un engagement de durée, ou une pénalité de résiliation si une durée non suffisante a été souscrite. Là, ce sont les clients les plus fidèles qui trinquent : c'est en fait juste un étalement des frais, et une fois les frais remboursés, le FAI fait une marge plus conséquente...

Aquilenet se refuse à de telles pratiques : il n'y a pas à mentir, établir une ligne ADSL, cela coûte. Bien sûr, si sortir une centaine d'euros d'un coup pose problème, vous pouvez demander à étaler le montant sur les premiers mois d'abonnement. Mais au moins vous savez ce qu'il en est.

Pas encore. Aquilenet n'a évidemment pas la trésorerie pour déployer son propre réseau. En principe on devrait pouvoir prendre un contrat chez un grossiste. En pratique, c'est loin d'être évident. Nous travaillons justement sur schéma d'aménagement du territoire pour pousser à ce que cela soit vraiment possible.

On aimerait... Les catalogues qui nous sont disponibles en service publique Inolia sont cependant bien trop chers pour nous (compter quelques milliers d'euros de connexion par abonné !)...

Il est possible par contre de s'abonner juste à un VPN chez Aquilenet, que l'on peut alors faire tourner par-dessus un abonnement fibre quelconque. Voir la page VPN pour plus d'informations.

Un Internet sans bridage, sans filtres et sans contrainte à l'innovation.

  • Un branchement direct au réseau sans appliquer de politique sur le trafic, dans le respect de la législation. Aucun service n'est bridé, nous ne favorisons pas un contenu par rapport à un autre, tous les services sont fournis au maximum de la bande passante possible. La majorité des gros fournisseurs d'accès brident les accès à certains services (peer to peer...) ou certains sites de contenus (serveurs de streaming...). Chez Aquilenet, cette notion n'existe pas, tous les services sont égaux, tous les sites aussi.

  • D'autre part, la notion de censure du réseau, caractérisée par le blocage à certains sites, n'est utilisée qu'en réponse à la législation.

  • C'est également une IP fixe, ce qui lui permet de mettre en place ses propres services chez soit (serveur web, mail, dns, etc...), un reverse DNS, une délégation DNS, etc.

  • Nous ne souhaitons utiliser que des solutions libres ("open source"), ce qui nous permet d'être dans la construction des services avec les adhérents, qui peuvent participer à développer notre infrastructure et les services offerts à tous. Notre service, c'est donc ce que vous en faites. Nous n'avons pas encore le dernier protocole de communication, venez nous aider à le mettre en place, et on l'aura !

Une philosophie. Des lignes ADSL mais aussi des comptes mails, des comptes SSH, des noms de domaines, de l'hébergement, un contact autour de l'open source, ...

Mais c'est aussi un contact humain, associatif: vous connaissez les gens, vous pouvez poser des questions, on peut se faire des bouffes sympas... Ceux qui s'en souviennent diront que c'était ce qu'on trouvait usuellement chez tous les FAIs associatifs du début des années 90, et qu'on ne trouve pas chez les F.A.I. commerciaux

Ce serait techniquement possible, mais on préfère ne pas en faire, il vous faut donc avoir un abonnement France Télécom pour la ligne téléphonique.

Non seulement le dégroupage total n'est en fait pas vraiment intéressant financièrement (on doit de toutes façons payer la ligne cuivre à France Télécom), mais en plus cela apporte des tracas potentiellement à n'en plus finir dans les discussions avec SFR et France Télécom quand il y a un problème sur la ligne.

Il est par ailleurs à noter que la téléphonie via Internet n'apporte pas autant de garantie que la téléphonie RTC, pour les appels d'urgence notamment. Mettre en place ce qui est nécessaire serait bien trop compliqué pour l'utilité finale.

Nous sommes une association 1901 avec un soucis de transparence des comptes et sans objectif de rentabilité. Nous facturons le prix de revient des lignes à un petit delta (plutôt de l'ordre de l'arrondi). Pour d'autres associations, c'est important.

La vie privée sur Internet est effectivement quelque chose de sensible. Il faut savoir que de toutes façons, à moins de chiffrer les données (en utilisant https, ssl, gpg, ...), tous les intermédiaires entre votre ordinateur et le serveur auquel vous vous connectez (site web, mail, etc.) auront accès à vos données. On peut espérer qu'ils ne les regardent pas, mais rien n'est garanti de toutes façons, par nature même d'Internet.

En pratique, oui, les techniciens d'Aquilenet peuvent regarder vos données. Mais vous savez qui c'est, vous pouvez discuter avec eux pour savoir si vous leur faite confiance. C'est très différent d'une relation avec une entreprise, qui est essentiellement basée sur un contrat, que l'entreprise peut bien violer si la NSA lui demande...

Le DSLAM utilisé en face, ce sera de toutes façons celui de SFR ou d'Orange. Le débit sera donc le même que si vous vous abonniez chez SFR ou Orange. Par contre, Free et OVH utilisent quelques extensions non standards dans ses FreeBox, donc il se peut que leur débit soit plus rapide.

Par contre, une possibilité qui n'est pas proposée par les FAI grand public, c'est d'agréger des lignes: en prenant plusieurs abonnements téléphoniques et ADSL, vous pouvez multiplier d'autant la bande passante disponible.

Vous gérez votre connexion sous couvert de l'association dans laquelle vous pouvez intervenir et vous faire entendre.

C'est une sorte d'indépendance en effet.

Les F.A.I. commerciaux offrent des garanties ? :) Non, ils respectent la loi et on peut espérer qu'ils n'en abusent pas.

Nous sommes nous aussi très soucieux du respect de l'utilisateur. Et parce que nous sommes en permanence sur Internet, nous savons ce qui s'y passe et encore plus ce qui se passe dans notre association.

Nous ne souhaitons pas "concurrencer" les F.A.I. existants, nous souhaitons offrir un service différent. Un service libre et indépendant : une garantie indispensable à notre époque.

Dans certains cas (zones blanches), nous désirons aller là où les autres F.A.I. ne vont pas. Il n'y a donc pas non plus de concurrence. Si cela amène d'autres F.A.I. à aller dans ces zones blanches, tant mieux ! Il vaut toujours mieux avoir le choix !

Le choix de modem/box/routeur est laissé à l'utilisateur. Il se trouve que de nos jours il n'y a plus de problème d'incompatibilités. Le choix se fait généralement plutôt en fonction de l'architecture réseau... Plus de détails sur la page ADSL.

On ne peut rien promettre, mais nous avons constaté que la construction de ligne prenait en général de 5 à 10 jours.

Pas encore. Aquilenet n'a évidemment pas la trésorerie pour déployer son propre réseau. En principe on devrait pouvoir prendre un contrat chez un grossiste. En pratique, c'est loin d'être évident. Nous travaillons justement sur schéma d'aménagement du territoire pour pousser à ce que cela soit vraiment possible.

FDN veut rester de taille humaine, et ne peut plus vraiment grossir. La solution est donc l'essaimage. Aquilenet fait partie d'une fédération rattachée à FDN, dont nous respectons les statuts et le règlement, tout en se gérant de façon autonome à travers l'association Aquilenet.

Avoir des fournisseurs locaux, c'est bien pour le réseau. Garder tout centralisé à Paris est moins robuste et apporte des soucis de bande passante pour tout remonter à Paris avant de redescendre en province.

Avoir un porte-parole local est utile pour pouvoir intervenir à des conférences, réunions publiques, etc. pour être au plus près des acteurs locaux.

C'est aussi bien plus sympa de pouvoir se faire des bouffes entre adhérents !

Notez par ailleurs la présence de nos voisins F.A.I. associatifs Tetaneutral autour Toulouse et Ilico en Corrèze. N'hésitez pas à aller les voir aussi et choisir celui que vous préférez !

Parce que mettre en place de la collecte ADSL, c'est long et ça demande un investissement important: établir un contrat avec Ieolo/Liazo, se faire livrer en L2TP à Paris, y installer des serveurs, y acheter du transit, ...

Par ailleurs, il est assez inutile de dépenser du temps sur la technologie ADSL: la livraison est de toutes façons à Paris, ça n'aide pas à construire un vrai Internet que de continuer à monter des serveurs là-bas. On est en ce moment plutôt en train de travailler sur de la collecte fibre ou des réseau Wifi.

Mais cela peut changer !

Adhérez tout de même dès maintenant ! Cela montrera que vous adhérez à notre philosophie et donnera du poids à notre association. Vous pourrez ensuite éventuellement prendre une ligne ADSL ou migrer votre ligne existante plus tard.

Pas de souci, le test d'éligibilité va fonctionner, vous pouvez rester en dégroupage total chez nous.