ADSL

Souscription

La souscription se fait par le site de test, adhésion et souscription.

Si vous êtes déjà adhérent, passez plutôt par la partie ADSL de votre espace adhérent.

Vous pouvez également utiliser des versions papier des formulaires (mais si possible évitez, car on doit alors retaper à la main, avec d'éventuelles erreurs de saisie) :

Caractéristiques

Aquilenet propose des abonnements ADSL basés sur l'infrastructure FDN ("marque blanche"). Les caractéristiques sont:

  • juste du vrai Internet: aucun filtrage/priorisation/bidouillage;
  • débits de 512k à 80Mbps, selon disponibilité sur la ligne (infrastructure SFR, Ielo-Liazo ou FT);
  • dégroupage partiel ou total selon disponibilité sur la ligne (dégroupage SFR ou Ielo-Liazo);
  • 1 ou plusieurs IPv4 fixe(s);
  • IPv6/48 fixe.
  • Résolution inverse personnalisable / délégation de résolution du préfixe ipv6.
  • Possibilité d'agrégation de plusieurs lignes ADSL pour plus de débit.

Les tarifs sont pour l'essentiel alignés sur ceux de FDN, ils nous permettent de dégager environ 1€/mois de bénéfice sur les tarifs particuliers, et nous coûtent un peu plus de 1€/mois sur les tarifs préférentiels:

Tarif particuliers
Non dégroupé (TTC) Dégroupé totalement (TTC)
FAS 72€ 78€
Puis par mois 29€/mois 40€/mois

Tarif préférentiel (étudiant, RMI, chômeur, etc.)
None dégroupé (TTC) Dégroupé totalement (TTC)
FAS 72€ 78€
Puis par mois 27€/mois 38€/mois

Dans le cas non dégroupé , il faut ajouter le prix de l'abonnement Orange / France Télécom pour la ligne téléphonique fixe (de l'ordre de 18€/mois, donc). Dans le cas dégroupé totalement, cet abonnement disparaît (ce qui économise donc une demie-douzaine d'euros au final)

FAS, ce sont les Frais d'Accès au Service, facturés lors de la construction de la ligne. Vous pouvez demander à en étaler le paiement, sous réserve que nous ayons la trésorerie pour. Ils sont habituellement cachés par les fournisseurs d'accès commerciaux sous forme d'amortissement qui se transforme en arnaque ; nous, nous les explicitons.

On ne propose pas (encore) de support pour téléphonie sur Internet. En attendant, on peut tout à fait souscrire séparément à des services VoIP telles que proposées par OVH, skype, ...


Aquilenet s'adresse en particulier à la région Aquitaine, et le bureau lui-même est basé entre Bordeaux, Talence et Pessac, mais il n'y a pas réellement de limite précise, on peut fournir une ligne ADSL sur toute la france métropolitaine couverte par SFR, FT ou Ielo-Liazo. Il sera tout de même sans doute plus logique d'aller trouver parmi les projets d'essaimage un fournisseur d'accès plus proche (il y a le projet tetaneutral sur Toulouse par exemple), ou même monter le vôtre !

Matériel

Le choix de modem/box/routeur est laissé à l'adhérent. Il se trouve que de nos jours il n'y a plus de problème d'incompatibilités. Le choix se fait généralement plutôt en fonction de l'architecture réseau et de la facilité de configuration voulue. Essentiellement, les questions à se poser sont:

  • Aura-t-on besoin de brancher plusieurs ordinateurs en même temps ? Très généralement la réponse est oui, même si pas dans l'immédiat: de nos jours on a vite plusieurs ordinateurs à la maison, ne serait-ce que lorsqu'on accueille un visiteur.
  • Aura-t-on besoin de wifi ? C'est effectivement plutôt pratique de ne pas avoir à brancher de câble. Après, on peut ne pas apprécier d'avoir des ondes. Il existe des modules "CPL", qui permettent de passer par le réseau électrique de la maison pour amener la connexion à Internet dans les différentes pièces, il faut cependant s'assurer qu'ils sont bien sécurisés, il ne faudrait pas que le voisinage puisse en profiter.

Cela amène alors au choix de l'équipement, qui sera plus ou moins cher selon que l'on veut:

  • Un modem non routeur: il ne permettra de ne brancher qu'un seul ordinateur, directement dessus. C'est le moins cher, mais le plus limité.
  • Un modem non routeur, plus un ordinateur allumé en permanence: si l'on a déjà un ordinateur qui est en général allumé en permanence, il peut faire office de passerelle pour tous les autres ordinateurs de la maison ("partage de connexion Internet"), ce qui revient donc aussi le moins cher. Pour avoir également du wifi, il faudra par contre ajouter une carte Access-Point à mettre dans cet ordinateur, et cela sera sans doute plus cher que les solutions suivantes.
  • Un modem-routeur: c'est le principe de la "box" dont on a l'habitude avec les FAI commerciaux. C'est plus cher qu'un modem seul, mais c'est plus simple. Il fait office d'"ordinateur allumé en permanence" évoqué ci-dessus, en fournissant l'accès à Internet à tout ordinateur que l'on connecte dessus. On trouvera éventuellement divers prix, la différence se fait en général sur le contrôle plus ou moins fin que l'on a sur le partage de connexion Internet. Pour un usage simple type "bureautique", ce n'est pas la peine de dépenser beaucoup d'argent pour cela. Il faut aussi éventuellement regarder le nombre de prises réseaux disponibles sur le modem-routeur. Si l'on a besoin de connecter plus d'ordinateurs qu'il n'y a de prises réseau disponibles, il faudra acheter en plus un "switch" (une multiprise réseau, quoi), ce qui est souvent plus cher que de prendre un modem-routeur qui fournit plus de prises.
  • Un modem-routeur avec support wifi: c'est un peu plus cher que la solution juste au-dessus, la différence étant donc simplement de pouvoir se connecter en wifi. C'est en général moins cher que d'acheter un modem seul et une carte Access-Point à mettre dans l'ordinateur qui partage le wifi. En général, on peut désactiver le wifi au besoin.

Pour les bricoleurs, la solution "modem non routeur" + "ordinateur connecté en permanence" peut être la plus intéressante, car elle permet de gérer plus finement le partage de connexion internet qu'avec un modem-routeur. Sinon, en général on prend plutôt un "modem-routeur" avec des possibilités de réglage plus ou moins fines selon les besoins: faire passer les jeux en ligne, faire du SIP, ...

On peut également regarder les conseils donnés sur le Wiki FDN, ou sur le wiki de la fédé. Vous pouvez aussi simplement vérifier ce que vous trouvez en magasin par rapport aux questions "modem seul, modem-routeur, support wifi ?" ci-dessus.

Sinon, pour Linux il y a un howto, mais il est probable que votre distribution a un joli outil graphique qui fait ça automatiquement pour vous.

Dans tous les cas, pensez à mettre des filtres ADSL sur toutes vos prises téléphoniques, mêmes celles qui ne sont pas utilisées, car on ne pense pas forcément à y mettre un filtre le jour où on l'utilise, et paf la connexion.

Configuration

Soit le modem fait aussi routeur, on peut le configurer en mode PPPoA, il n'y a alors qu'à lui donner le login et le mot de passe fourni lors de la commande de la ligne ADSL, et configurer les machines du réseau en simple mode automatique (DHCP).

Soit le modem ne fait que modem, et pas routeur. Il faut alors configurer PPPoE sur une (et une seule) machine connectée en Ethernet au modem. S'il y a d'autres machines à faire accéder à Internet, il faut faire partager Internet par la machine configurée en PPPoE.

Infos plus que techniques pour certains modems:

  • VPI : 8 ;
  • VCI : 35 (ou 23 en hexadécimal) ;
  • VLAN 802.1q 835
  • ENC : 6 ;
  • PPPoA + VC est un chouilla plus intéressant que PPPoE + LLC, mais c'est vraiment pour chipoter.
  • Adresses IP et DNS fournies automatiquement.

Par exemple, le trésorier d'aquilenet a un modem simple (Bewan, fonction routeur désactivée) relié à une fonera (hackée) qui fait office de routeur-wifi (ainsi que tout un tas de bidules du genre serveur iodine, radvd, ponts ssh dans plusieurs sens, dyndns, ...).

Pour l'IPv6, il n'y a pas de distribution automatique du préfixe, il est juste simplement routé sur le lien ADSL, à vous de découper/router le /48 ensuite, voir la documentation FDN pour l'ipv6. Pour connaître le préfixe qui vous est attribué, voyez la partie ADSL de votre espace adhérent.

Un souci ?

Nous ne sommes que des bénévoles, mais contactez notre liste support, dans la section Contact, ou appelez aux numéros envoyés chaque mois avec la compta. Pensez cependant à vérifier le guide de résolution des pannes de FDN, idéalement vous arrivez à corriger vous-même le problème sans avoir à attendre que l'on vous réponde. De toutes façons il faudra effectuer ces tests pour savoir où se situe le problème, avant de pouvoir faire remonter le souci aux opérateurs. Donnez-nous le plus de détails possible sur l'état de votre ligne, de votre modem, etc. ce n'est pas un problème de donner trop d'informations, c'est un problème de ne pas en donner assez.

L'accès à Internet se met parfois à être très lent

Êtes-vous peut-être en train d'envoyer beaucoup de données vers Internet à plein régime ? Vous pouvez vérifier si c'est le cas sur votre courbe de consommation .

Dans un tel cas, le problème est en fait du côté de votre modem. En effet, les constructeurs de modem ADSL se sont braqués sur une seule mesure de la qualité de leur modem: la vitesse de transfert. Mais ils ont typiquement complètement négligé un autre aspect: la latence, c'est-à-dire le temps qui s'écoule entre votre clic de souris et l'arrivée effectivement de la demande de l'autre côté d'Internet. Ils ont donc augmenté démesurément la taille des tampons pour que la vitesse soit bonne, mais du coup la latence lorsque les tampons sont pleins (typiquement quand on envoie beaucoup de données vers Internet) se retrouve augmentée parfois jusqu'à plusieurs secondes !

Quelles solutions ?

La plus simple, c'est de prendre son mal en patience, et d'attendre juste que le transfert soit fini :)

Dans certains cas, le modem fournit une gestion de QoS (Qualité de Service) qui permet de court-circuiter les tampons pour protocoles qui ont besoin d'avoir une faible latence. Les interfaces varient, ainsi que les dénominations. Contactez-nous pour qu'on voie ensemble comment configurer cela.

Dans d'autres cas, vous avez un accès en ssh à votre modem, et avec de la chance vous avez l'outil nc installé dessus. Il y a de nombreuses choses possibles avec nc, mais une manière simple de régler le problème, c'est d'éviter complètement que les tampons se remplissent, en bridant volontairement le débit montant à une valeur légèrement plus faible que celui disponible sur la ligne ADSL, par exemple si le débit d'envoi est de 256kbps, on va limiter à 220kbps:

insmod sch_tbf
tc qdisc del dev ppp0 root
tc qdisc add dev ppp0 root tbf rate 220kbit latency 50ms burst 1540

Miroirs

Quand on télécharge beaucoup de données (mise à jour Debian par exemple), il est conseillé d'utiliser plutôt des miroirs pour lesquels FDN a un peering, ceux qui sont sur Renater par exemple, c'est-à-dire les universités et organismes de recherche, car cela évite à FDN le coût du transit.

Pour savoir si l'on utilise bien du peering plutôt que du transit, on peut utiliser traceroute ou mtr:

$ mtr ftp.nerim.net
 1. 10.0.0.1                                                    0.0%     2    0.7   0.7   0.7   0.8   0.1
 2. lo1-ncv2-fdn.nerim.net                                      0.0%     2   38.3  37.0  35.7  38.3   1.9
 3. zoulou.gitoyen.net                                          0.0%     2   35.7  36.9  35.7  38.1   1.7
 4. x-ray.gitoyen.net                                           0.0%     2   36.4  36.9  36.4  37.5   0.8
 5. nerim.FreeIX.net                                            0.0%     1   41.6  41.6  41.6  41.6   0.0
 6. te2-4-40-nb-jeuneurs-1.nerim.net                            0.0%     1   50.8  50.8  50.8  50.8   0.0
 7. te2-1-93-nb-courbevoie-2.nerim.net                          0.0%     1   48.0  48.0  48.0  48.0   0.0
 8. te4-1-74-na-courbevoie-2.nerim.net                          0.0%     1   39.5  39.5  39.5  39.5   0.0
 9. sandra.nerim.net                                            0.0%     1   39.6  39.6  39.6  39.6   0.0

Il faut regarder la ligne juste après la dernière de gitoyen et vérifier que c'est freeix, panap ou sfinx. Si c'est par exemple ielo, gixe, teleglobe,... c'est du transit, et ça coûte. Note: ce n'est pas parce que freeix ou sfinx apparaissent plus loin qu'on a un peering, il faut vraiment regarder la ligne juste après la dernière de gitoyen.

Comment ça marche ?

Aquilenet est juste une "marque blanche": c'est FDN qui fait tout le boulot technique au niveau ADSL et transit vers Internet. Mais en fait pour la partie collecte ADSL FDN utilise les services de Ielo-Liazo, qui utilise les DSLAM d'Orange / France Télécom.

Donc au final: le DSLAM auquel se connecte votre modem appartient à Orange / France Télécom (cas non-dégroupé) ou à SFR (cas dégroupé SFR). Le DSLAM transporte en ATM votre connexion au BAS (plaque régionale) qui appartient à FT, SFR, et là c'est encapsulé en IP, et redirigé vers FDN. On a ainsi un lien ppp "direct" entre votre modem et FDN. Juste il est modulé/démodulé, AToMisé, encapsulé par-dessus IP, ... Rien que de très classique en fait, c'est pareil pour tous les fournisseurs ADSL.

Une fois que FDN a donc un tunnel PPP vers vous, FDN peut router votre trafic vers le reste d'Internet et vice-versa de manière classique via IP, depuis son serveur à Paris.

Déménagement de ligne

Dans tous les cas il vaut mieux attendre que la nouvelle ligne soit en place, sinon ils risquent de se mélanger les pinceaux et activer une mauvaise ligne.

Envoyer au Bureau le numéro de téléphone de l'ancienne ligne, et le numéro de téléphone et l'adresse postale de la nouvelle ligne, en joignant un scan de la fiche d'intervention. Des frais d'ouverture de ligne seront facturés au tarif habituel FAS. Tout reste vrai même si vous gardez le même numéro.

Résiliation de ligne

Il faut prévenir tôt ! La facturation se fait en réalité tous les deux mois, et donc par paquets de 2 mensualités. Il faut donc envoyer au bureau le numéro de téléphone de la ligne à résilier avant la 2e semaine du 2e mois du bi-mois en cours (donc par exemple avant le 7 février, pour Janvier-Février). À partir de la 2e semaine du 2e mois, on ne peut pas garantir qu'il n'y aura pas de facturation de 2 mois supplémentaires. Précisez la date à laquelle couper, cela permettra de déduire de la dernière facture une partie du transit.

Augmentation de débit

Il arrive que grâce à des travaux, ou une réévaluation de qualité de ligne, le débit disponible change. Si votre modem ne se synchronise pas automatiquement au nouveau débit disponible, contactez-nous pour que l'on effectue une demande d'augmentation de débit. Cela nécessite cependant une intervention sur la ligne, facturée comme un déménagement.

Résolution DNS inverse

Contactez la liste support, dans la section Contact. Pour l'IPv4, donnez simplement le nom de domaine que vous désirez faire répondre. Pour l'IPv6, donnez une ou plusieurs adresses de serveurs DNS faisant la résolution inverse de votre /48.